Blogue

Comment économiser sur les fruits et légumes ?

02 janvier 2022

Julie DesGroseilliers

Économies - Idées de repas - Nutrition et santé - Planification en cuisine

Le prix est une barrière qui revient souvent chez les gens qui souhaitent consommer plus de fruits et légumes. Voyons des astuces pour économiser!

Pourquoi le prix des fruits et légumes varie dans le temps?

C’est parce que les récoltes sont influencées par leur environnement et température. La pluie, les vents, le gel des sols et la sécheresse affectent directement la qualité et la quantité des produits à récolter, et ultimement le prix. Ainsi, si le Mexique connaît une saison de grosse sécheresse, les prix des fruits et légumes produits augmenteront étant donné les pertes encourues. D’autres facteurs entrent également en jeu comme la saison, l’offre de la concurrence, la provenance du produit et le type de culture (biologique ou culture traditionnelle).

À considérer : la valeur humaine des fruits et légumes

Contrairement aux produits transformés et usinés (ex. bonbons, biscuits, crèmes glacées), la culture des fruits et légumes frais est le reflet d’un travail acharné. Travailler avec des aliments périssables et fragiles nécessite un suivi rigoureux et beaucoup de passion de la part des agriculteurs. À considérer dans le prix total des fruits et légumes.

 

Pour payer moins cher:

  •  Optez pour des produits entiers. 

L’exception? Si vous avez tendance à jeter les fruits et légumes, car n’avez pas l’énergie pour les préparer, achetez certains items préparés. Les fruits et légumes parés et tranchés sont plus chers, puisqu’il nécessite des manipulations. Au moins, vous les consommerez!

  • Choisissez les fruits et légumes en rabais en parcourant les circulaires et les rabais à l’épicerie.

De plus, certaines épiceries offrent des fruits et légumes un peu défraîchis à plus faible coût. Utilisez-les dans vos recettes!

  •  Achetez des fruits et légumes surgelés.

Les fruits et légumes surgelés sont de valeur nutritive équivalente aux fruits et légumes frais. Ils sont parfaits pour réduire le gaspillage : on peut en prendre la quantité désirée. En plus, ils sont déjà parés et lavés, parfaits pour économiser du temps dans la cuisine! Et ne soyez pas gênés de vous tourner vers les conserves pour compléter vos emplettes. Mieux vaut avoir des pois verts en conserve dans son assiette que pas de légumes du tout! Pour en savoir plus sur les fruits et légumes prêts-à-cuisiner, visitez leur section exclusive. 

  • Optez pour les fruits et légumes « imparfaits/moches », à prix réduit.

Ils sont peut-être moins jolis, mais ils sont tout aussi nutritifs et savoureux que les « parfaits ».

  •   Économiques toute l’année!

Certains fruits et légumes sont offerts à bon prix à longueur d’année comme les pommes de terre, les carottes, les rabioles, les navets, les choux, les bananes et les pommes. Pour jazzer ces aliments un peu plus « traditionnels », apprêtez-les différemment en jouant avec les épices et les recettes. Visitez notre section recettes pour de nouvelles inspirations! Aussi, en suivant les produits de saison, les économies sont souvent intéressantes. Pensez juste aux belles caisses de clémentines en hiver!

Ce qui coûte cher, c’est ce que l’on jette!

Selon la campagne, J’aime manger pas gaspiller, chaque famille canadienne gaspillerait en moyenne l’équivalent de 1100$ par année! Les fruits et les légumes représentent 45% des aliments les plus jetés à la maison. Cela comprend à la fois les fruits et légumes qui ne sont plus bons à la consommation, mais aussi certaines parties comestibles comme la pelure des pommes ou des concombres.  Ainsi, faites un effort pour peler le moins souvent vos aliments, et tentez d’utiliser toutes les parties comestibles.

Nos astuces en rafale!

  • Prenez le temps de planifier! Avant d’acheter des aliments, faites l’inventaire de ce que vous avez à la maison. 
  • Renseignez-vous sur les bonnes méthodes de conservation des fruits et légumes!
  • Collectionnez dans un sac, placé au congélateur, vos pelures d’oignons et de pommes de terre, vos bouts de carottes et de céleri. Une fois rempli, préparez un bouillon maison.
  • Ajoutez vos troncs de brocoli à vos sautés à l’asiatique ou accompagnez-les d’une trempette. 
  • Faites des compotes de pommes avec la pelure
  • Donnez une deuxième vie à vos agrumes!
  • Achetez les fruits à des stades de maturité différents, afin qu’ils ne mûrissent pas tous en même temps!  
  • Ne jetez pas vos feuilles de céleri. Ajoutez-les aux soupes, salades et, même, smoothies!
  • Enfin, utilisez les produits frais en début de semaine et gardez le surgelé et les conserves pour la fin de la semaine. 

Des économies réellement intéressantes peuvent être faites dans toutes les catégories d’aliments! Profiter des spéciaux de la semaine, troquer plus souvent la viande par des légumineuses et réduire la fréquence d’achat des produits peu nutritifs sont gagnants pour le portefeuille!

Voyez comment vous pouvez intégrer de grandes quantités de fruits à petit prix avec nos comparatifs de prix !

Les fruits et légumes, c’est votre meilleur investissement santé à long terme! Par conséquent, faites des choix gagnants à l’épicerie et prenez le temps de cuisiner. Mettre la main à la pâte, c’est aussi une stratégie pour économiser gros!

N’hésitez pas à aller voir nos trucs pour vous aider à préparer, acheter et consommer les fruits et légumes !

Découvrir nos trucs et astuces!

Référence

Le conseil national zéro déchet, Le Gaspillage alimentaire des ménages canadiens, septembre 2020, rapport consulté le 15 décembre 2021.

Ce blogue a été rédigé en collaboration avec Catherine Blais, stagiaire en nutrition