Aliments

Nectarine

La nectarine est en fait le fruit d’une variété de pêchers qui produit des fruits à peau lisse, plutôt que duveteuse.

Portion et valeur nutritive

1 nectarine = 1 portion de fruits = 2,5g de fibres

La nectarine est source de fibres. En effet, 1 nectarine couvre 8% des besoins par jour. Les fibres sont pertinentes à l’atteinte de la satiété, à un bon transit intestinal et à la santé du microbiote intestinal. 

C’est aussi une source de vitamine E et C, deux vitamines aux propriétés antioxydantes et qui seraient impliquées dans le fonctionnement du système immunitaire[1][2][3]

On voit aussi à sa couleur orangée qu’elle contient des flavonoïdes. Ces derniers pourraient contribuer à la prévention de maladies chroniques comme le cancer[4].

Particularités

  • Il existe des nectarines à la chair blanche, jaune et rouge.
  • Comme c’est aussi le cas des pêches, les noyaux des nectarines peuvent être adhérents ou non à la chair.

Achat et conservation

  • À l’achat, choisissez des nectarines fermes, mais dont la peau s’enfonce légèrement sous la pression des doigts. Contrairement aux pêches, elles murissent mal après la récolte.
  • Choisissez celles qui dégagent une douce odeur de nectarine.
  • Après l’achat, elles se conservent pendant 2 à 3 jours à température ambiante et environ 1 semaine dans le bac à fruits et légumes du réfrigérateur. Ne pas trop les entasser, car elles sont fragiles.
  • Pour les congeler, coupez-les d’abord en quartier ou en dés, puis aspergez-les d’un peu de jus de citron pour éviter qu’elles brunissent. Déposez les morceaux sur une plaque à cuisson et mettre au congélateur pendant 1 à 2h. Déposer ensuite les morceaux dans un sac ou un contenant hermétique destiné à la congélation. Il sera donc plus facile de prélever la quantité que vous désirez au moment voulu.

Trucs cuistot

  • Les nectarines sont délicieuses en collation telle quelle ou incorporées dans une salade de fruits. Gardez la pelure pour conserver le plus de nutriments !
  • Les nectarines grillées ont la cote et ce, dans les plats salé et sucrés ! Vous pouvez les faire griller sur le BBQ ou alors ou four. Il est aussi possible de les faire revenir dans la poêle avec un peu de beurre et de vanille.
  • Elles vous charmeront dans les salades (ici et ici), avec une viande comme le porc (ici et ici) ou du poisson et même en dessert!
  • N’hésitez pas à les intégrer dans une tarte, un gâteau ou dans toutes sortes de préparations sucrées (voir une recette de trottoir aux pêches ici) !
  • Elles sont délicieuses pour accompagner bol de smoothie, de gruau ou de céréales au petit-déjeuner !
  • Leur goût sucré se jumèle bien à celui de la tomate, comme dans cette recette de salade !

 

Références:

[1] Santé Canada (2006) Innocuité des suppléments de vitamine E repéré à https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/vie-saine/votre-sante-vous/aliments-nutrition/innocuite-supplements-vitamine.html et consulté le 11 octobre 2019

[2] Tack, C., Shorthouse, F., & Kass, L. (2018). The Physiological Mechanisms of Effect of Vitamins and Amino Acids on Tendon and Muscle Healing: A Systematic Review, International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism, 28(3), 294-311. Retrieved Sep 12, 2019, from https://journals.humankinetics.com/view/journals/ijsnem/28/3/article-p294.xml

[3] Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function. Nutrients. 2017;9(11):1211.

[4] Paul Knekt, Jorma Kumpulainen, Ritva Järvinen, Harri Rissanen, Markku Heliövaara, Antti Reunanen, Timo Hakulinen, Arpo Aromaa, Flavonoid intake and risk of chronic diseases, The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 76, Issue 3, September 2002, Pages 560–568, https://doi.org/10.1093/ajcn/76.3.560

Crédit photo: Pixabay